Page d'accueil

Fons Musicae

 

 

 

Sommaire

 

Biographie

 

Discographie

 

Audio

 

Revue de presse

 

Galerie

 

Actualité

 

Contact

 

Liens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Ç

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biographie

 

 

FONS MUSICAE

 

Yasunori Imamura

théorbe et direction

 

Dorothée Leclair

soprano

 

Lea Rahel Bader

violoncelle baroque

 

Jory Vinikour

clavecin

 

 

 

FONS MUSICAE

 

  « Fons Musicae » a été fondé en 1997 par le luthiste Yasunori Imamura. Cette formation -dont le nom signifie en français « Source de Musique »– interprète les musiques française, allemande, anglaise et italienne des 17ème et 18ème siècles. Comme son nom le suggère, Fons Musicae exécute ce répertoire avec fraîcheur, enthousiasme, et inventivité.

Fons Musicae se produit en Europe et en Extrême-Orient, comme lors de l’Internationale Händel-Festspiele à Göttingen, Mars en baroque à Marseille, du Festival de musique du Haut-Jura, Brezice Baroque-Festival, des rencontres musicales de la Vallée de l’Alzette en Luxembourg, de l’Hokutopia Barockfestival in Tokyo etc. Ses interprétations sont toujours saluées par la presse.

Le premier disque compact de cette formation, comprenant des airs de cour de Michel Lambert a reçu le Prix « Classica » de la Revue éponyme (07,08 / 1998). L’ensemble a également enregistré un CD comportant des cantates de Giovanni Bononcini et un autre avec des cantates et sonates d’ Agostino Steffani, une parution qui a reçu le prix « Sterne des Monats » de la revue allemande FONO FORUM (03/2002). L’ensemble a également enregistré un programme de cantates de Antonio Caldara et un programme de cantates de Francesco Gasparini, le cinquième disque de Fons Musicae qui vient de paraître.

 

 

Yasunori Imamura

théorbe et direction

 

    Yasunori Imamura est né à Osaka, au Japon. En 1975 il a étudié le luth avec Toyohiko Satoh au Conservatoire Royal à la Hague, et en 1976 il a continué ses études avec Eugen M. Dombois et Hopkinson Smith à la Schola Cantorum de Bâle, où il a reçu son diplôme de soliste en 1981. Ensuite, il a étudié l'interprétation et la basse continue avec Ton Koopman et Johann Sonnleitner et la composition avec Wolfgang Neininger.

Aujourd'hui, Yasunori Imamura est reconnu comme l'une des figures importantes du luth, en tant que soliste ou continuiste. Il se produit en concert lors de nombreux festivals internationaux en Europe et en Extrême-Orient.  

Sa discographie soliste se compose de :

-      Simone Molinaro / intégrale des fantaisies (chez Deutsche Harmonia Mundi)

-      Jean-Sébastien Bach / Oeuvre complète pour luth Vol. 1 (Etcetera)

-      Jean-Sébastien Bach / Oeuvre complète pour luth Vol. 1 (Etcetera)

-      Robert de Visée / Pièces de théorbe (chez Capriccio)

-      Silvius Leopold Weiss / Sonates pour luth (chez Capriccio)

-      Silvius Leopold Weiss / Lute Sonatas Vol.1 (chez Claves)

-      Silvius Leopold Weiss / Lute Sonatas Vol.2 (chez Claves)            

-      Spanish Vihuela music from the time of Charles V (Querstand) 

 

Elle a suscité d’excellentes critiques dans différentes revues spécialisées. Son enregistrement de S. L.Weiss, Vol.1 chez Claves est récompensé d’un Diapason d’Or en Juillet-Août 2006 et son enregistrement de S. L.Weiss, Vol.2 chez Claves a reçu en Septembre-Octobre 2008 "Le Joker", distinction de la revue belge  Crescendo. Il a reçu en 2010 la "Récompense pour réussite culturelle" du Canton de Soleure (Suisse).

 

Par ailleurs, il a travaillé comme continuiste avec des artistes renommés tels que Cecilia Bartoli et Teresa Berganza, Gérard Lesne, Marc Minkowski, Ton Koopman, Jos van Immerseel, William Christie, Philippe Herreweghe,  Michael Schneider, Martin Gester, Maurice Steger, Max Emanuel Cencic, Masaaki Suzuki, Christophe Rousset, Paul Goodwin ou encore Alan Curtis.

 

Il a à son actif une importante discographie enregistrée chez Deutsche Grammophon (Archiv-Production), Deutsche Harmonia Mundi, Harmonia Mundi France, Erato, Philips, Decca, Virgin Classics, Capriccio, Etcetera, Claves, Accord, Adda, OPUS 111, Ades, CPO Osnabrück, Astrée, Denon, Fnac Music, Pan Classics, Zig-Zag Térritoires, DRC and Symphonia etc. Sa production discographique comprend actuellement plus de 130 disques issus de cette collaboration.

 

Il est professeur de luth au Conservatoire à rayonnement régional de Strasbourg depuis 1984 ainsi qu’à la Musikhochschule de Francfort depuis 1989, et il donne régulièrement des stages internationaux en Europe et en Extrême-Orient. 

 

Il est membre des ensembles “ La Stagione Frankfurt ” (dir.: M. Schneider), “ Les Musiciens du Louvre, Grenoble  ” (dir. : M. Minkowski), “ Le Parlement de Musique, Strasbourg ” (dir. : M.Gester), “Camerata Köln” et “Il Complesso barocco”(dir. : A. Curtis).   

   Depuis 1997, il assure la direction de l’ensemble “ FONS MUSICAE”, engagé aux quatre coins de l’Europe et en Extrême-Orient. Jusqu’à ce jour, cette phalange a produit six CDs (Michel Lambert,  Giovanni  Bononcini, Agostino Steffani, Antonio Caldara, Francesco Gasparini et Barbara Strozzi) récompensés par des distinctions telles que  « CLASSICA » (du journal Classica) ou « Sterne des Monats » (de la Revue FONO FORUM-Allemagne).

 

 

 

Dorothée Leclair

soprano

  

   Après une dizaine d’années d’une vie musicale riche et éclectique en tant qu’altiste au sein d’ensembles prestigieux, Dorothée Leclair décide de se consacrer plus intensément à sa carrière de chanteuse : elle intègre donc le département baroque du Conservatoire Supérieur de Paris, dans la classe de Howard Crook et Kenneth Weiss, et se perfectionne notamment au centre de la voix de la Fondation Royaumont (stages avec Gérard Lesne), ou auprès de personnalités telles que Guillemette Laurens ou Malcolm King. Lors de ses études, elle interprète les rôles de Belinda (Didon et Enée de Purcell), et Sangaride (Athys de Lully) sous la direction de Howard Crook.

   Elle collabore régulièrement en tant que soliste avec le Capriccio Stravagante (Skip Sempé) en particulier pour l’enregistrement des intermèdes de la Pellegrina à Bruxelles en mai 2007 (label Paradizo). Elle se produit également avec la Simphonie du Marais (Hugo Reyne, enregistrement du Ballet des Arts de Lully au printemps 2008), Les Demoiselles de Saint-Cyr (Emmanuel Mandrin), ensemble avec lequel elle enregistre les Leçons de Ténèbres de Couperin (diapason d’Or). Dorothée Leclair a collaboré avec l’Opéra Comique de Paris en tant que doublure de la soprano coréenne Sumi Jo dans Fra Diavolo d’Auber (janvier 2009). Elle s’est également produite lors de la saison 2009/2010 à l’Opéra de Lille sous la direction d’Emmanuelle Haïm (Dardanus de Rameau). Elle débute dans le rôle de la Reine de la nuit, ainsi que celui de la Première Dame dans la Flûte Enchantée de Mozart au Festival de Saint-Céré et en tournée dans de nombreuses villes françaises. On a pu l’entendre notamment à Toulouse dans le Messie de Haendel dirigé par Joël Suhubiette (Les Elements), au festival d’Ambronay, avec l’Orchestre de Pau pour le Requiem de Fauré, en résidence au festival de Paradyz (Pologne) avec le Parlement de Musique dirigé par Martin Gester, pour des programmes de cantates françaises et italiennes, à la Cité de la  Musique de Paris, dans Naïs de Rameau, sous la direction d’Hugo Reyne, et au Théâtre des Champs Elysées , lors du concert anniversaire du Concert d’Astrée dirigé par Emmanuelle Haïm. 

   Dorothée Leclair a enregistré récemment un programme de cantates de Montéclair et Clérambault avec Le Parlement de Musique de Martin Gester, sous le label K617 (5 diapasons).  

 

 

Lea Rahel Bader

violoncelle baroque

 

   Lea Rahel Bader a étudié le violoncelle d'abord à la Hochschule für Musik "​​Hanns Eisler" à Berlin, auprès de Hans-Jakob Eschenburg et du Professeur Stephan Forck. On peut citer parmi ses autres professeurs C.Bohorque et P.Bruns. Après l’obtention de son diplôme, elle poursuit ses études à la  Hochschule für Musik de Frankfort (Main) où elle étudie le violoncelle baroque avec Kristin von der Goltz et la viole de gambe avec Heidi Gröger à la Hochschule für Musik de Frankfort. Elle y suit les master-classes de Phoebe Carrai, Markus Möllenbeck, David Watkin et Jaap ter Linden et a remporté plusieurs prix dans des compétitions internationales, notamment un prix spécial au 18e  concours international Bach de Leipzig en 2012.

   Elle joue au sein d’ensembles baroques renommés tels Lautten Compagney, Akademie für Alte Musik Berlin, Münchner Hofkapelle, Pomo d'Oro,  etc,  dans le cadre de festivals dont le Händel Festspiel à Göttingen et Halle, le Thüringer Bachwochen, le Styriarte Graz, et le York Early music festival. On a pu l’entendre lors de retransmissions radio à la RBB, MDR, la          BBC et Radio France, ainsi que dans plusieurs enregistrements CD en tant que violoncelle solo, dont, en 2013, Tamerlano de Haendel (Decca), et des airs d’Agrippine avec la chanteuse Ann Hallenberg (Naive).

   Lea Rahel a été membre de l’Orchestre Baroque de l’Union Européenne en 2012, et l’Orchestra of the age of Enlightment en 21014. Elle a reçu une bourse de la fondation Yehudi Menuhin “Live Music Now”.

   En 2006, elle remporte le prix de musique de chambre au Oberstdorfer Musiksommer, et en 2008 le premier prix à la Hanns Eisler competition for the interpretation of contemporary music.

   Depuis de nombreuses années, Lea Rahel interprète la musique contemporaine en tant que soliste ou au sein d’ensembles dans des festivals variés: Maerz Musik berlin, Milano musica, Crossound Music Festival Alaska, Biennale de Salzburg.

   Elle enseigne le violoncelle à la Kronberg Academie (Emanuel Feuermann Conservatory) en Allemagne depuis 2013.

 

 

 

Jory Vinikour

clavecin

 

   Le claveciniste Jory Vinikour, nominé aux Grammy® Awards, est reconnu comme un des plus talentueux clavecinistes de sa génération. Une carrière extrêmement diversifiée l’a amené dans les plus grands festivals et dans des salles de concert mondialement renommées, avec comme partenaires certains des plus grands artistes d’aujourd’hui.

   Né à Chicago, il obtient une bourse pour venir étudier à Paris avec Huguette Dreyfus et Kenneth Gilbert. Les premiers prix aux concours de Varsovie (1993) et au festival du Printemps de Prague (1994) le font découvrir du public, et il est apparu depuis en concert et lors de festivals, en tant que soliste avec des ensembles de premier plan, aux quatre coins du monde.

   Son enregistrement pour Sono Luminus de l’oeuvre complète pour clavecin de Jean-Philippe Rameau a été nominée pour un Grammy® Award, dans la catégorie du meilleur enregistrement instrumental soliste en 2012. Son enregistrement d’oeuvres pour  clavecin du 20e siècle (et au delà) est également paru fin 2013 chez ce même label.

   Ses dernière apparitions sur scène incluent ses débuts comme chef et soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Honk-Kong, ainsi que sa participation dans Rinaldo de Haendel à l’Opera de Chicago, aux critiques élogieuses de la presse. Il a interprété le Concert Champêtre de Poulenc avec le Nertherlands Radio Chamber Orchestra, sous la direction de Benjamin Levy. Mr Vinikour a dirigé l’Orchestre de Chambre de Corée (Seoul) dans un programme Bach en mai 2012, et a été chef invité de l’ensemble musicAeterna (basé à Perm, en Russie) dans un programme varié. Il a co-dirigé avec Monica Huggett le Juilliard415 Baroque orchestra au Carnegie Hall, accompagnant la soprano Dorothea Röschmann et le contre-tenor David Daniels.

   Mr vinikour a donné des Master-class pour le Rocky Ridge Music Center (Colorado), la Austrian Baroque Academy à Gmunden (Autriche), l’académie Européenne au Palazzo Ricci à Montepulciano (Italie), l’Université de Chicago, la Gnessin Academy, et le Conservatoire Tchaikowsky.